Rumeur 2 Jeu

caylee-jpg-2 L’affaire ANTHONY est plus que jamais vivace aux Etats-Unis.

Petit rappel des faits:

Le 15 juillet dernier, Cindy ANTHONY arrive enfin à retrouver sa fille Casey ANTHONY, 23 ans.

Casey est maman célibataire de Caylee, 3 ans, et elles vivent toutes deux chez les parents de Casey. Casey avait fugué depuis un mois, emmenant avec elle la petite Caylee, et était hébergée par une amie.

Cindy retrouve certes sa fille, mais elle n’est pas accompagnée de sa petite fille Caylee. De plus, Cindy vient de retrouver la voiture de Casey à la fourrière, et s’en dégage une odeur suspecte, de « cadavre » selon ses propres dires.

Cindy appelle alors la Police et leur demande d’intervenir, pressentant que quelque chose de grave s’est passé. Casey avoue à la Police que sa fille a disparu depuis 31 jours.

Elle affirme avoir déposé Caylee comme habituellement chez sa nounou, Zenaida, un matin de juin en allant travailler et qu’en revenant la chercher dans la journée, la petite et la nounou s’étaient volatilisées.

Elle accuse la nounou d’avoir enlevé sa fille.

Casey justifie son inertie en disant avoir préféré chercher sa fille elle-même, n’ayant pas confiance dans les autorités policières.

S’ensuivent alors des investigations dont il ressort que la nounou n’existe pas et que Casey ANTHONY a menti sur plusieurs points: elle ne travaille pas aux Studios UNIVERSAL comme elle l’affirme à la Police, les collègues qu’elle a cités comme étant au courant de ses déboires avec la nounou n’existent pas non plus.

Casey est incarcérée le 16 juillet pour négligence d’ enfant, obstruction à enquête de police et faux témoignages.
Sa caution est fixée a 500.200 dollars.

Un internaute anonyme met alors en ligne des photos d’une fête faisant apparaître Casey souriante et détendue datées du 20 juin dernier, date à laquelle l’enfant est présumée avoir déjà disparu.

L’opinion publique se déchaîne alors, et se dessinent deux clans:les Pros-Casey qui sont persuadés que l’enfant est vivante et que Casey est une victime, et les Antis-Casey, qui sont certains que Casey a tué sa fille et réclament la peine de mort contre elle. En réaction, Casey s’enferme dans un mutisme total et reste impassible.

Un prêteur sur gage californien, pro-Casey, persuadé qu’il va arriver à la faire parler, vient la libérer le 21 août en payant sa caution. Mais il se heurte également au mutisme de Casey.

Entre-temps, des analyses effectuées par le FBI sont rendues publiques: il s’avère qu’un cadavre a bien séjourné dans la coffre de la voiture de Casey, un cheveu en état de décomposition y a été retrouvé, et ce cheveu appartient à Caylee.

Aussi, des traces de chloroforme sont retrouvées dans la voiture de Casey et la Police découvre que « quelqu’un » a effectué des recherches sur le chloroforme à partir de l’ordinateur de la famille qui a été saisi.

La Police et le FBI ne cherchent plus une enfant vivante mais un corps.

Par ailleurs, il ressort du dossier de l’enquête de 500 pages, disponible sur le site du journal Local6, (le secret de l’instruction n’étant pas aussi absolu aux Etats-Unis qu’en France) que Casey s’est fait tatoué « bella vita » (belle vie) sur le bras après la disparition de sa fille et que lorsqu’elle était enceinte, elle avait envisagé de faire adopter l’enfant à la naissance, ce dont l’avait dissuadé sa mère, Cindy.

De son côté, la famille ANTHONY, pourtant à l’origine de l’arrestation de Casey, continue d’affirmer à tous les medias que l’enfant est vivante, et qu’elle se trouverait soit au Texas, soit au Mexique, soit à Puerto Rico. Les « Antis » accusent la famille de brouiller les pistes.

Le 29 août dernier, Casey retourne en prison sur la base de nouveaux chefs: vol et usurpation d’identité. Elle aurait, durant sa « fugue », utilisé frauduleusement le chéquier de l’amie chez qui elle séjournait.

Une semaine après sa nouvelle incarcération, un autre prêteur sur gage la fait libérer à nouveau. Casey est actuellement assignée à résidence, un bracelet électronique à la cheville. Depuis, des badauds défilent en permanence devant la maison familiale, hurlant des insultes à l’endroit de Casey et de sa famille. Des échauffourrées ont même lieu entre les « Pros » et les « Antis » forçant la Police à intervenir plusieurs fois par jour. A ce jour, la Police a découvert des nouvelles charges de vol contre Casey, et envisage de l’incarcérer de nouveau en début de semaine prochaine.

Mais aucune charge de plus n’est retenue contre Casey concernant l’enfant, la Police poursuivant ses investigations aidée de l’association privée Texane Equusearch, chargée de retrouver des personnes disparues, qui ratisse les environs.

Et l’enfant, ou du moins son corps, reste introuvable.

merci au site: lepost


Publié

dans

par

Étiquettes :