Rumeur 2 Jeu

Le président George W. Bush a ordonné aux militaires d’abattre un satellite espion en perdition à l’aide d’un missile tiré depuis un bâtiment militaire américain, a annoncé jeudi un haut responsable de la Maison Blanche.

satellite_terre-5033506

« Le président a ordonné au département de la Défense de procéder à l’interception », a indiqué le donseiller adjoint à la Sécurité nationale James Jeffries.

Le conseiller adjoint à la Sécurité nationale des États-Unis, James Jeffries, a déclaré que le président Bush avait pris cette décision en raison du danger représenté par les 500 kilos d’hydrazine contenus dans le satellite.

Cette substance est irritante. Elle peut attaquer le système nerveux central et être mortelle à forte dose.

De plus, le satellite contiendrait aussi de l’information que le Pentagone voudrait garder secrète.


L’opération

Le missile tactique sera lancé à partir d’un navire militaire américain. Le général James Cartwright, vice-président de l’état-major américain, a précisé que le tir aurait lieu juste avant l’entrée prévue dans l’atmosphère et qu’un second tir pourrait être envisagé en cas d’échec.

« L’option viable que nous avons, avons-nous conclu, est d’utiliser un missile tactique depuis un navire pour détruir le satellite afin de réduire totalement le risque », a précisé James Jeffries.

L’objectif est de toucher le réservoir afin de limiter la quantité de carburant qui retombera sur Terre.

« Le missile est conçu évidemment pour d’autres missions mais nous avons conclu que nous pourrions reconfigurer à la fois le missile et les autres systèmes associés, de façon réversible et juste pour effectuer le tir », a-t-il ajouté.

Les États-Unis n’ont pas dévoilé la date exacte ni le lieu probable de l’impact.


Publié

dans

par

Étiquettes :