Rumeur 2 Jeu

ebaypirates-3966078 Mercedes, 1986, excellent état »… l’internaute qui cliquait en début de semaine sur cette annonce sur le site internet de ventes aux enchères eBay pouvait être surpris: ce n’était pas une photo de voiture qui apparaissait mais celle d’une jeune femme.

La section suisse de l’organisation de défense des droits de l’homme Amnesty International a indiqué avoir mis en ligne lundi soir sur le site plus de 200 annonces ambiguës jouant sur un nom de marque pouvant également être un prénom, pour dénoncer le fait que des êtres humains sont encore vendus comme des marchandises partout dans le monde.

L’internaute intéressé par l’une de ces annonces était renvoyé à des informations sur la traite des femmes et invité à signer une pétition pour exiger une meilleure protection pour les victimes de ce trafic en Suisse.

Le site de vente aux enchères a cependant mis fin rapidement à cette campagne, a indiqué mercredi à l’agence de presse suisse ATS une porte-parole d’eBay pour confirmer une information du quotidien suisse gratuit Le Matin Bleu.

« eBay a une certaine sympathie pour cette opération mais ne souhaite pas être utilisé de la sorte comme plateforme », a expliqué sa porte-parole Sabine Schneider.

Quand les responsables du site ont vu les annonces mardi matin, ils ont pris contact avec Amnesty et ont proposé à l’organisation de défense des droits de l’homme une collaboration, dont la forme doit encore être définie, a-t-elle ajouté.

Chez Amnesty International, c’est pourtant la déception: « Comme notre action était prévue sur une durée limitée à trois jours, nous imaginions qu’eBay fermerait les yeux », a déclaré Manon Schick, porte-parole de l’organisation en Suisse.


Publié

dans

par

Étiquettes :